Bienvenue
dans le monde de
Swarovski Optik


L’expérience de la chasse en montagne


Atteindre les limites de sa résistance. Se vouer corps et âme à l’instant présent. La chasse en montagne est une discipline qui suscite le respect des chasseurs – même des plus expérimentés. Dans les réserves de chasse isolées, parmi les montagnes, la nature a toujours l’ascendant. Deux chasseurs – un jeune et un plus âgé – se sont lancé ce défi. Qu’est-ce qui traverse leurs esprits durant la longue épreuve de l’ascension et de la descente, et tout au long de cette chasse ardue ?


D’UNE GÉNÉRATION À LA SUIVANTE

LE JEUNE CHASSEUR.

Depuis les premières lueurs de l’aube, nous marchons vers le sommet, à un rythme régulier. Tout ceci me rappelle une de mes premières sorties de chasse – il n’y a pas bien longtemps de cela. Dès la traversée de la forêt de montagne, nous avons entendu le brame des cerfs. J’ai observé l’autre versant de la vallée à travers mes jumelles. J’ai aperçu un cerf au bord d’une petite clairière. Je le distinguais difficilement ; je n’ai pas pu identifier ma cible avec certitude. Mon frère m’a fait un signe ; un autre cerf venait d’apparaître, plus haut. Après avoir rapidement visé ma cible, j’ai décidé de tirer. Le cerf était bien positionné lorsque la détonation a retenti. Mon frère m’a donné une tape sur l’épaule, pour me féliciter.

LE CHASSEUR EXPÉRIMENTÉ.

La chasse en montagne est une expérience d’une beauté inaccessible, où l’effort et la récompense sont étroitement liés. Mais pour ceux qui s’y consacrent vraiment, il y a bien plus à gagner qu’une proie. C’est la leçon que j’ai apprise lorsque j’ai accompagné mon père en montagne pour la première fois. Cette fois, la paisible ascension à ses côtés s’est terminée abruptement, lorsqu’il a aperçu un chevreuil à environ 200 mètres devant nous. Il m’a tendu ses jumelles Habicht, afin que je l’observe moi-même. Nous l’avons traqué en nous dissimulant derrière les arbres, jusqu’à atteindre la distance de tir parfaite. Son tir irréprochable est ce qui a attisé ma passion de la chasse.

LE JEUNE CHASSEUR.

Nous avions franchi la portion la plus difficile lorsqu’une silhouette est apparue dans la forêt de montagne clairsemée. Était-ce un chamois ? J’ai attrapé mes jumelles. Oui – et un beau chamois, en plus. Je me suis allongé devant une souche, en utilisant mon sac à dos comme support. Ensuite, j’ai brièvement regardé mon compagnon de chasse, qui a hoché la tête. J’ai visé l’animal, âgé d’un an, et j’ai fait ce que je devais faire. La détonation a retenti, et un impact de la largeur d’un doigt est apparu derrière son épaule. Le silence est rapidement retombé aux alentours.

LE CHASSEUR EXPÉRIMENTÉ.

Un beau tir. Bien joué. Ce n’est pas facile pour les jeunes chasseurs d’atteindre la cible à un angle aussi important, mais les instants tels que celui-ci démontrent qu’il y a un avenir pour la chasse. Ils prouvent que les smartphones, des connaissances vieilles de centaines d’années et la discipline qu’exige la chasse ne sont pas incompatibles. Mais c’est la discipline qui compte lors de la chasse en montagne.

LE JEUNE CHASSEUR.

Le chamois alourdissait mon sac à dos de 14 à 15 kg, et j’avais vraiment l’impression qu’il devenait plus lourd à chacun de mes pas. Je n’ai rien laissé paraître, même si la sueur perlait sur mon visage. Mon compagnon de chasse semblait ravi, et plus nous redescendions dans la vallée, plus il s’animait en me racontant des récits de sa propre carrière de chasseur. Alors, il ne restait rien d’autre à faire que continuer, pas à pas.

LE CHASSEUR EXPÉRIMENTÉ.

La chasse en montagne nous attribue notre place dans la nature. C’est quelque chose que les chasseurs expérimentés peuvent transmettre aux jeunes chasseurs. Lorsque vous chassez en montagne, de nombreux facteurs peuvent déterminer le succès ou l’échec de votre sortie – votre endurance, votre matériel ou les conditions météorologiques, entre autres. Vous devez savoir ce que vous devez faire. Lorsque je vis ma cible, suis-je également assez confiant pour prendre la bonne décision ? Est-ce que je serai capable de ramener ma proie dans la vallée, dans mon sac à dos ? Mon père m’a appris tout ce que je devais savoir sur cette discipline. Maintenant, l’heure est venue pour moi de transmettre ces connaissances.

Produits conseillés
EL Range
EL Range L’APOGÉE DE LA PERFECTION
Haut de page